Le Meilleur Stage du monde ou presque | Stagiaire Dans La Com
22
post-template-default,single,single-post,postid-22,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_popup_menu_push_text_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Le meilleur stage du monde ou presque

Le meilleur stage du monde ou presque

La Royal Caribbean a publié, en janvier, une offre de stage considérée comme le « meilleur stage du monde ». Un titre très pompeux, selon moi.

C’est quoi ce « meilleur stage du monde » ?

Le stage ? Un dur labeur durant 3 longues semaines entre juin et juillet à bord de 3 navires croisières haut de gamme : Ovation of the Seas (au depart de Pékin), Anthem of the Seas (au départ de New York) and Freedom of the Seas (au départ de Barcelone).
Les missions ? Pas question de faire la plonge, être commis de cuisine, technicien, serveur, animateur du club des jeunes… Simplement profiter des moments, des expéditions et des expériences vécues à bord, en prenant des photos et des vidéos, accompagnées de descriptions. Rien que ça ! Quelle horreur !

Bateau de croisière sur l'océan avec coucher de soleil

Un stage pas si sympa que ça

Je ne vois vraiment aucune raison de considérer cela comme un stage de rêve ou le « meilleur stage du monde ». Vous ne me croyez pas ? Je vais vous montrer de nombreuses raisons de refuser ce stage pour le bon stage d’été en France, dans un open space et un quotidien bercé par la vie de l’agence et le confort du métro.

1. Un stage épuisant

Est-ce que vous trouvez ça sympa de devoir parcourir des centaines de mètres le long d’un bateau qui mesure plus de 350 mètres de long et de 50 mètres de large ? Les journées sont rythmées par des expéditions à New York, dans les Caraïbes, à Barcelone, dans les îles Baléares, au Portugal, en Thaïlande ou encore au Vietnam… Tant d’énergie perdue.

On est bien mieux assis devant son bureau en réservant son énergie à des activités intellectuelles comme le calcul de la quantité d’eau à mettre dans son café soluble premier prix ou bien de vérifier que les indemnités de stage correspondent bien à ce qui est écrit sur la convention de stage.

2. Un stage qui met en péril la santé du stagiaire

Ce stage est dangereux pour votre santé ! Pas d’organisme mandaté par le Ministère de la Santé ou de Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail pour vérifier que les mesures de sécurité ? Vous avez pensé au danger que représentent les nombreuses expéditions et les nombreuses activités à bord de la croisière ? Qui désirent des coups de soleil pris autour d’une des piscines, dans le jacuzzi ou sur les plages des Caraïbes, les ampoules prises en marchant dans les temples thaïlandais ou la fatigue après s’être baladé dans Central Park… Franchement, ça fait rêver qui ?
Ce n’est pas avec la « pause sandwich » de 45 min, prise sur un banc d’un parc public en France que l’on risque les coups de soleil ! CQFD !

3. Un stage qui peut faire grossir

En parlant de la pause sandwich, savez-vous le risque d’obésité de ce « stage de rêve » ? Vous aurez à disposition de très nombreux restaurants à bord qui ne ferment jamais… Trop tentant pour moi… C’est un piège ! Je ne mentionne même pas les tapas et les cocktails dans les Baléares, la délicieuse street food en Asie ou encore les poissons, langoustes et crabes dans les Caraïbes.

Le jambon-beurre et le flanc de la boulangerie en face du bureau ou la salade de pâtes préparée la veille, au moins, ça ne fera jamais grossir … Enfin un peu mais pas beaucoup ! Merci les tickets restos (et le flanc) !

4. Un stage où on est obligé de prendre des photos

Le meilleur stage du monde consiste à prendre des photos pour Instagram. La contrainte horrible ! Qui rêve de prendre des photos, avec un matériel professionnel fourni, de belles expéditions, de plats splendides, d’attractions, de spectacles, de mer à perte de vue, de coucher et de lever de soleil magnifiques ? Pas moi ! Et puis, le casse-tête de quel filtre choisir et de quels hashtags… C’est non merci ! D’ailleurs, c’est par Instagram que se fait la sélection du stagiaire : les candidats sont appelés à publier des photos avec le #extraordinaryexplorer.

5. On ne sait pas comment s’habiller

Pas simple de faire ses valises pour 3 semaines sur 3 continents différents ! Si tous les frais de voyage sont pris en charge par Royal Caribbean, le malheureux stagiaire doit se débrouiller pour s’habiller, même si l’annonce conseille vivement un maillot de bain, des tongs et un chapeau.

Alors qu’il est bien plus simple de s’habiller dans un stage dans une agence de communication. On ouvre son placard, on en tire la chemise la moins froissée et le pantalon le moins sale. Le tour est joué !

6. Un stage réservé aux britanniques

Oui, je suis désolé pour ceux qui espéraient encore postuler pour ce stage. Et vous auriez bien tort. La Royal Caribbean réclame que le stagiaire soit titulaire d’un passeport britannique ou irlandais.

Un problème qui ne se pose pas dans une agence de communication où chacun est le bienvenu avec sa personnalité, sa culture et ses compétences ! Le top !

Bon, si vous n’êtes pas convaincu par mes arguments et vous voulez quand même en savoir plus pour ce stage, découvrez l’offre pour ce stage extraordinaire. Mais je pense que vous serez aussi bien dans un stage dans une agence de communication avec une super ambiance au sein d’une équipe dynamique ! Franchement, être payé 3 500€ pour ce stage de 3 semaines, il y a anguille sous roche, c’est sûr…