Le premier jour de stage | Stagiaire Dans La Com
8
post-template-default,single,single-post,postid-8,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_popup_menu_push_text_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Stage : Jour 1

Stage : Jour 1

7:30

 

Sauter d’un bon de mon lit, ça m’arrive pas souvent. Au final, mise à part les premiers jours de vacances et les premiers jours de boulot, ça m’arrive jamais. Essayons de prendre un petit-déjeuner. Il paraît que ça donne des forces. Endormie à 2:38 du matin… Non, pas à cause d’une beuverie étudiante, mais bien parce que le stress a rongé une (trop grosse) partie de ma vie. Et, je sens les cernes peser sous mes yeux.

 

7:45

 

Impossible d’avaler quoi que ce soit. Ni même un yaourt au sucre. Ni même les crêpes que Maman m’a gentiment préparé dimanche pour mon petit-déjeuner de ce matin. On est lundi. J’ai mal dormi. J’ai pas faim. J’ai surtout très mal au ventre. Dans moins de 2h je suis officiellement stagiaire. You-pi.

7:50

 

J’ai tout essayé, rien ne me va. Trop provoquant. Trop coincé. Trop décontracté. Trop propre. Trop trop. Une chemise, un jean, des bottes et ça ira bien. Est-ce que j’emporte une lunch box ? Voilà ce que j’aurai dû demander à l’entretien !

 

8:10

You-hou. Le métro m’avait manqué. Les gens qui puent, les petits qui hurlent… Bonheur. Je sais pas pourquoi, je me sens grognon. Ou vulnérable ?

 

8:40

Génial. 20 minutes d’avance tout va bien. Au moins, je ne suis pas en retard. Je vais me remettre un coup de déo d’ailleurs. Vérifions qu’on a tout : feuilles, stylos, ordi, téléphone, lunchbox…

 

9:00

Bonjour Florian. Bonjour Alexandra. Bonjour Mathieu. Bonjour Guillaume. Ah, bonjour Mathieu. Il y a donc deux Mathieu. Il faut que je me fasse des fiches. Vous pouvez mettre vos petites pancartes avec vos noms pleaseeeee.

12:30

On va donc attendre que tout le monde se lève pour prendre sa pause. Si je me lève avant les autres, je vais me faire remarquer. 12:32. Bon. Ils n’ont décidément pas faim. Je ne sais même pas où je dois faire réchauffer mon plat. Ils vont tous chercher à manger ? Bon, je vais les accompagner ça fera bien. Tant pis pour les petits-pois carottes, je les mangerai ce soir. 

 

13:30

Un tournoi de ping-pong dans la salle de réunion, tout est normal. 

 

17:30

Bon, ma journée est terminée. Je vais quand même rester 1/4 d’heure de plus, histoire de ne pas me sauver trop vite. Ils terminent tous à 18h30. Donc, je vais être la SEULE personne à me lever dans l’open space, le traverser, prévenir ma responsable que je reviens demain, dire au revoir à tout le monde. Je fais la bise ? 

 

17:50

Skype de ma responsable : « Qu’est-ce que tu fais encore là ? Rentre chez toi, on se voit demain. » Bon, allez. Feu vert ! A demain, pour de nouvelles aventures… 

 

19:00

Mes yeux se ferment déjà. J’ai fait une journée de stage, j’ai l’impression d’avoir couru un marathon. C’est quand même un autre rythme que les cours… 19:01. Je dois au moins tenir jusqu’à ce que Yann Barthès annonce le film de ce soir. Bon, il lance la pub. Je fais juste une petite sieste…

Mardi. 7:30

Jour 2.