Toi, Jeune Bachelier | Stagiaire dans la Com
16021
post-template-default,single,single-post,postid-16021,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_popup_menu_push_text_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Toi, jeune bachelier.

Toi, jeune bachelier.

Pas facile de savoir ce qu’on aimerait faire pour le reste de sa vie à 18 ans.

En Terminale, on te demande ce que tu veux faire plus tard. Tu dois choisir les 3 choix sur un site internet qui vont dicter ta vie. Un algorithme créé par l’Education Nationale qui va te dire si tu vas continuer ton cursus scolaire comme tu l’avais imaginé.

N’importe quoi.

Comment à 18 ans, ou moins pour certains, tu peux savoir ce que tu aimerais faire ?  Je ne parle pas des cas particuliers qui veulent devenir médecin, avocat, juge ou architecte. Je parle de ceux qui ne connaissent pas le quart de la moitié des autres métiers existants.

Mon parcours en quelque mots.

Mon parcours est l’exemple type d’une personne qui ne se trouve PAS à 18 ans.

J’ai fait deux premières, S et ES. Les deux ne m’ont pas plu par ailleurs. Après mon Bac ES, je me suis dirigée en MASS – Mathématiques appliquées aux sciences sociales. J’ai tenu un semestre.

Par la suite, je rentre en fac en double licence de communications et sciences politiques. Un semestre aussi. Je me rends compte que je déteste simplement la fac et que j’ai besoin qu’on me cadre et me suive.

Je rentre en évènementiel en école privé. Pour la première fois de ma vie, je commence à bosser mes cours et à écouter. BAC + 2 puis BAC + 3 et enfin 6 mois de stage dans la plus grosse entreprise d’évènementiel internationale. J’adore ! Mais ce métier est bouché, j’ai pas envie de galérer pour trouver un job.

Je me remets en question et m’inscris dans un master digital. Je mets 7 mois à trouver un contrat dans mon agence, et c’est aujourd’hui, à 25 ans, que je sais ce que je veux faire. L’univers du digital qui vit à vitesse grand V, qui évolue chaque jour et qui t’enrichie.

Alors, jeune bachelier, ne t’inquiète pas.

Vraiment ne t’inquiète pas et bosse avant, voyage, vit, teste et apprend à te connaitre.

Apprends à savoir ce que tu aimes ou au moins, ce que tu n’aimes pas. Fais des petits boulots pour te donner envie de faire des études. N’oublie pas que tu es dans un pays qui aime les diplômes.

En plus, c’est un peu que le début. Après, il te restera 5 ans d’études passionnantes.

Bonne chance pour le bac à tous les petits futurs bacheliers.

Et ceux qui ne l’ont pas, sache qu’il existe des milliards de métiers, donc cherche un peu.