Estelle | Stagiaire Dans La Com
15431
page-template-default,page,page-id-15431,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_popup_menu_push_text_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

ESTELLE

pursuit of the best version of myself

Je m’appelle Estelle, Stella pour les intimes, Estellitoss pour les darons et le frangin. Les 23 ans se rapprochent à grand pas et j’en ai peur. Les crèmes anti-rides, je les mets au frigo, il paraît qu’elles sont encore plus efficaces, et ça marche !

 

MORNING ROUTINE

 

J’ai une fâcheuse manie de régler mon fidèle réveil Quartz tous les soirs à 5 heures du matin. Ma quête du moment : gagner du temps pour mon foutu MÉMOIRE.

Au final, c’est toujours la même chose. L’alarme sonne au moins une cinquantaine de fois et mes yeux s’ouvrent paniqués à 7H40.

Mon rituel du matin : une dose de ginseng-gelée royale distillé dans un verre de jus d’orange fraîchement pressée. Enfin, c’est ce que l’emballage indique : orange pressée, sans pulpe et sans colorant artificiel.  

 

MES ANNÉES “FIL DE FER”

 

Comme tous les matins, je pars comme une furie de chez moi pour aller au bureau, comme si j’allais sauver des vies. Alors qu’en vrai, j’ai trente minutes d’avance. C’est sans doute à cause d’un lavage de cerveau extrême depuis ma tendre enfance.

Dans mon collège-lycée catho monégasque qui servait de couvent autrefois, on me répétait tous les matins :

« La politesse des rois et des reines, c’est d’être à l’heure » J’ai dû l’entendre environ dix mille fois, et je ne suis pas Marseillaise.

Je me souviens des 3 fameuses minutes de retard en 4ème, ça m’avait coûté 2 heures de colle, (plus 2 si je n’arrêtais pas de répéter en boucle que ce n’était pas de ma faute). “Avant l’heure c’est pas l’heure, après l’heure, c’est plus l’heure!!!” Mais au final, je vous dirais que j’en suis fière. 

Triste sort, la cool attitude de mes années teen’ était encore moins tolérée à l’époque du conservatoire de danse classique, pas de bol pour moi. C’était 50 pompes par minute de retard, ça pique. Pour le coup, je crois avoir été sacrément « programmée » niveau time.

Mes années universitaires, un joli brassage des cultures avec 75 nationalités différentes, du coup, il m’arrive aussi de sortir des petits mots anglais pour me faire comprendre.

 

MES MANIES ou MES TARES   

 

Les post-it. Ah les post-it… big crush. Qu’importe la couleur, je les adore. Je m’adresse souvent des messages d’ailleurs.

Du coup, les tristes murs blancs de mon studio d’étudiante se retrouvent tapissés de post-it colorés et de mots : « va courir, finis ton travail, plus que 24H pour terminer ton devoir, t’es foutu, va faire du shopping samedi, ne te ruine pas, appel la mamma pour la rassurer ».

Ma spécialité, commencer une phrase en français et caler deux ou trois mots italiens. N’ayez pas peur, ce n’est pas un trouble neurologique ou de la personnalité. C’est juste que j’aime mixer les deux côtés. Une autre caractéristique, même cernée comme un panda et les cheveux ébouriffés, je vous répondrai toujours que je ne suis pas fatiguée et j’écrirai sur tous mes post-it #DAGHE.

 

MON CREDO

 

Trello. Je pourrais en faire un nom sacré. C’est le B-A-BA de mon organisation au quotidien. Ce qui ne m’empêche pas de retranscrire une nouvelle fois sur papier toutes les tâches pour pouvoir les surligner une à une avec ma grande fierté de Franco-Italienne.

SIMON

DEBORAH

François

DELPHINE

ALEX

MARIE